Très chers ordinateurs gratuits

 

Delga rentrée

La rentrée scolaire n’est pas totalement harmonisée entre Toulouse et Montpellier. La présidente (PS) de la nouvelle région Occitanie ne sait pas encore si elle maintiendra en 2017 le cadeau de Christian Bourquin aux lycéens de l’ex-région Languedoc-Roussillon. Le successeur de Georges Frêche avait décidé en 2011 d’offrir un ordinateur portable à tous les élèves entrant en seconde. Une prodigalité que ne partageait pas totalement son homologue socialiste de Midi-Pyrénées. Martin Malvy préférait réserver l’aide directe de la région aux familles qui ont du mal à acheter des ordinateurs aux lycéens, ou aux apprentis.

Contrainte de choisir entre Lordi de l’un et l’Ordilib de l’autre, Carole Delga botte en touche. Elle a invoqué lors de sa conférence de presse de rentrée des « délais réglementaires » pour ne ne trancher, renvoyant la décision finale au vote des nouveaux élus régionaux qui devront étudier la question en commissions.

socialiste ou populiste ?

Derrière cette question en apparence technique, les socialistes (et les autres) vont en réalité devoir choisir entre le populisme et la social-démocratie. Le « cadeau » hérité de feu-Bourquin coûte cher à la collectivité. En 2015, la région Languedoc-Roussillon avait dépensé 14,5 millions pour équiper 32.200 lycéens. L’Ordilib de Malvy est plus économe : 4 millions pour 10.600 bénéficiaires. Les aides en Midi-Pyrénées variaient de 25 à 400 euros selon le quotient familial.

L’ancien secrétaire d’Etat au budget était-il plus « radin » que Bourquin ? Ou plus « malin » ? Lordi qui faisait la fierté de l’ancien président de Languedoc-Roussillon, au même titre que ses bus et ses trains « à 1 euro », a été victime d’un gros « bug » social quand la presse locale a révélé que les machines de la région se retrouvaient en vente sur Le Bon Coin. Pour tenter d’éviter ce dévoiement populaire, la région offre des machines dernier cri : des ordinateurs convertibles en tablettes. La politique régionale doit-elle vraiment trancher entre l’iPad, Samsung ou Microsoft ?

A total, la distribution d’ordinateurs aux lycéens de la région est estimé à 18,5 millions d’euros. Un chiffre à rapprocher d’un autre, révélé par Carole Delga lors de sa conférence de presse. La construction d’un nouveau lycée coûte en moyenne 40 millions. La nouvelle région, qui inaugure aujourd’hui deux nouveaux établissements à Villefranche-de-Lauragais (31) et Lézignan-Corbières (11), a prévu d’en construire dix d’ici 2020-2022. Dont trois en Languedoc-Roussillon. Ce qui pose une question simple : combien de nouveaux lycées Christian Bourquin aurait-il pu construire s’il avait été plus « malvyste » que fréchiste ?

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s