Affaire Calas : un bâton pour battre Voltaire

voltaire-calas
C’est un bout de bois couvert de pattes de mouches, exposé en vitrine à l’entrée du Vieux temple de Toulouse. Lors des journées du patrimoine, les rares visiteurs qui ont poussé la porte du lieu de culte de la rue Pargaminière, à deux pas du Capitole, sont généralement passés à coté de cette oeuvre de Serge Pey sans même la voir. Elle était exposée derrière la petite table faisant office d’accueil tenue par une bénévole qui comptabilisait les entrées en griffonnant de petits bâtonnets sur une feuille de papier. Le poète a transcrit sur ce bâton ses “Psaumes infinis pour les os de Jean Calas”, interprétés en 2006 lors de l’une de ses “performances” remarquables à l’occasion du Marathon des Mots.

Serge Pey y rend bien évidemment hommage à Voltaire, qui réhabilita la mémoire de ce commerçant protestant, accusé à tort d’avoir tué son fils qui aurait voulu se convertir au catholicisme. Jean Calas fut exécuté à Toulouse en 1762, les membres méthodiquement broyés en public sur une roue exposée sur l’actuelle place saint-Georges avant d’être jeté au bûcher.

les touristes davantage intéressés par les cathares

Le calvaire de Jean Calas était rappelé en détail à quelques pas de là, dans l’ancienne maison du marchant de draps, rue des Filatiers. Propriété privée, la demeure était exceptionnellement ouverte pour les journées du patrimoine. Les visites étaient assurées par une association qui milite pour que la ville rachète l’immeuble. “ Le maire de Toulouse estime que les touristes sont davantage intéressés par les cathares que par cette histoire “, regrette Claude Dupuy, président de l’association baptisée Jean Calas, l’Europe nous regarde”.

Dans son résumé enflammé de l’affaire, Claude Dupuy évoque lui aussi le rôle prépondérant de François-Marie Arouet, dit Voltaire. Le philosophe a littéralement inondé les cours royales de toute l’Europe, de Paris à Saint-Pétersbourg, de courriers pour dénoncer cette erreur judiciaire et faire la promotion de la tolérance. Nul doute que si Voltaire revenait de nos jours, il serait sur Facebook pour battre campagne.

Voltaire envoie un concurrent à La Bastille

Mais le zélé président voltairien de Toulouse, comme la plupart de ses contemporains, passe totalement sous silence l’engagement d’un autre “intellectuel” de l’époque en faveur de la famille Calas. Laurent Angliviel de la Beaumelle se trouve pourtant à Toulouse lorsque l’affaire Calas éclate. Alors que Voltaire à Ferney, dans la banlieue de Genève, est conditionné par des témoignages de seconde main et écrira un premier libelle accusateur contre Jean Calas, La Beaumelle, lui, est au coeur de l’action.
Trop proche ? L’ancien séminariste La Beaumelle, plus libertin lettré que dévôt protestant, ira jusqu’à épouser la soeur de l’invité de la famille Calas le soir du drame. Claude Dupuy soupçonne cet homme de passage d’avoir eu des comptes financiers à régler avec le fils Calas. Selon M Dupuy, le fils du commerçant protestant menait une vie dissolue. Oisif et criblé de dettes, il était moins converti au catholicisme qu’aux jeux d’argent.
Alors que le livre devenu célèbre de Voltaire ne sera édité qu’après la mort et la réhabilitation de Calas, La Beaumelle publie un ouvrage qui défend ses coreligionnaires. Le livre sera brûlé en place publique à Toulouse, quelques jours avant le supplice de Jean Calas. Prudent, le “Voltaire protestant” des Cévennes avait pris soin de publier l’ouvrage sous le nom d’un pasteur protestant de Nîmes. La Beaumelle, polémiste aussi familier des têtes couronnées d’Europe que Voltaire, avait quelques raisons de ce méfier. Il fut proprement “embastillé” à deux reprises par Louis XIV pour ses brûlots, dénoncé par un certain… François-Marie Aroué. Voltaire n’avait pas apprécié que cet effronté ose dire qu’il n’avait pas toujours les bonnes sources d’informations avant d’écrire.
Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s