Saurel remplace Delga à Futurapolis

futurapolis

Surprise à l’Université de Toulouse, qui accueillait la conférence de presse de présentation du prochain salon Futurapolis. François Baroin a fait une courte apparition dans la salle du conseil. Le sénateur-maire (LR) de Troyes, actuellement en campagne pour Nicolas Sarkozy dans le cadre des primaires de la droite, a tenu à venir saluer Philippe Saurel, maire (DVG) de Montpellier.

Le président de Montpellier-Méditerranée Métropole était la véritable vedette politique de cette présentation. Le trublion de la gauche en Languedoc-Roussillon a remplacé au pied-levé la nouvelle région Occitanie. Carole Delga n’a en effet pas souhaité poursuivre le partenariat engagé dès 2012 par Martin Malvy, Pierre Cohen et l’hebdomadaire le Point, organisateur du salon. Philippe Saurel, qui ne porte pas la nouvelle présidente socialiste de la région dans son cœur, ne s’est pas fait prié pour prendre sa place de partenaire financier de cette manifestation, présentée à l’époque comme «  le Davos de l’Innovation  » par Franz-Olivier Giesbert.

«  Lorsque Le Point m’a proposé d’associer Montpellier à Futurapolis, j’ai tout de suite approuvé, sans même passer un coup de téléphone à Philippe  » raconte Jean-Luc Moudenc, président (LR) de Toulouse Métropole. La conférence de presse a fourni une nouvelle occasion aux maire de Toulouse et Montpellier d’affiche leur bonne entente, au-delà des clivages politiques. Etienne Gernelle, qui a remplacé Franz-Olivier Giesbert à la tête de la rédaction du Point, enfonce le clou  : «  ce sont les métropoles qui tirent l’innovation  ».

La région ne sera toutefois pas oubliée de la 5ème édition de Futurapolis. L’université fédérale de Toulouse-Midi-Pyrénées est également monté d’un cran pour figurr parmi les partenaires de premier rang de l’événement. En dépit du changement de nom de la région, la fédération des universités et des grandes écoles n’a pas (encore?) changé son intitulé, comme le faisait remarquer Philippe Raimbault, son nouveau président.

Contrairement aux allégations de La Dépêche du Midi, qui avait en vain tenter d’organiser une manifestation concurrente à Toulouse en 2014, Futurapolis se déroulera bien les 4 et 5 novembre au Quai des Savoirs.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s